Aller au contenu principal
tambour autochtone

Le 30 août 2018, la Ville de Montréal accueillait le tout premier Sommet des Premières Nations et des municipalités sur la réconciliation, réunissant les maires et mairesses du Québec, de même que les chefs et cheffes des Premières Nations.

Présenté conjointement avec l'AQNPL, l'Union des municipalités du Québec et la Fédération québécoise des municipalités, ce Sommet faisait la promotion de la collaboration et du partage d’expérience entre municipalités et communautés des Premières Nations en favorisant les maillages dans un rapport de gouvernement à gouvernement. Pour la Ville de Montréal, ce Sommet s'inscrivait au cœur d’une de ses priorités, s’engager sur la voie de la réconciliation avec les peuples autochtones. 

Montréal, métropole de réconciliation

Fière du succès de cette première édition, et à la suite des discussions qui y ont émergé, Montréal s’est engagé à poursuivre son engagement en faveur de la réconciliation, à reconnaître la présence passée, présente et future des peuples autochtones sur son territoire et à assurer le secrétariat du comité de suivi du Sommet à mettre en place.

Il s'agit aussi d'un geste de plus pour faire de Montréal une véritable métropole de réconciliation. 

Vision d'avenir commune 

Le projet de loi C-262 visant une harmonisation des lois et des politiques sur les droits des peuples autochtones étant sur le point d'être adopté par le gouvernement canadien, le Sommet est une occasion unique de réaliser une vision d'avenir commune au niveau local. Ce sont donc par des gestes concrets et porteurs de sens pour les citoyens que Montréal souhaite faire un pas de plus vers la réconciliation. 

En apprendre plus sur le Sommet de la réconciliation 

Aidez-nous à optimiser cette page
Cette page répond-elle à vos besoins?

En soumettant le formulaire, vous acceptez que les informations techniques relatives à votre équipement soient collectées pour nous permettre d’améliorer le site.

SoumettreAnnuler